Féérie à la cathédrale de Sarlat pour le concert concluant la nuit du patrimoine. Il fallait voir cela et "monter" en ville (ou "descendre" !) malgré l'orage qui semble désormais avoir un abonnement à cette soirée annuelle. 

Sensationnelle idée: l'organiste filmé (Paul Goussot, titulaire de l'orgue de Sainte-Croix de Bordeaux), visible sur un "grand écran". Un dispositif, parait-il coûteux, qui change tout ! 

Un véritable "son et lumière". Improvisations, Haendel et, en prime, le film de Balthazar Auxietre ("On ne sait jamais de quoi le passé sera fait", encore visible jusqu'au 28 septembre, au PIP des Eyzies)

Voici quelques clichés saisis au vol !

DSC_3487DSC_3482

DSC_3484

DSC_3485

DSC_3486