...Nous étions atterrés devant les images en provenance de Los Angeles.

Pour se rafraichir un peu la mémoire, retourner en arrière et voir de l'intérieur à quoi pouvait ressembler la guerre des gangs, une lecture de premier choix. Récit haletant, où l'on se place dans la peau de protagonistes successifs, où les histoires se mêlent, où le style et le point de vue varient en fonction du narrateur. Et bien sûr, une analyse très documentée et subtile de la société de la cité des Anges et de l'Amérique.

Bref, ralentir la lecture sous peine de refermer le bouquin trop vite hélas !

Ryan GATTIS, Six jours.

                                    Six Jours

 

Ryan Gattis : " J'écrirai probablement toujours sur la violence"

Avec "Six jours", l'Américain, traduit pour la première fois en France, est l'une des sensations fortes de cette rentrée littéraire. S'il plonge le lecteur dans les émeutes de 1992, à Los Angeles c'est à force de recherches mais aussi parce qu'il puise dans son expérience.

http://www.telerama.fr

 

Six Jours

Prenant comme toile de fond les émeutes de Los Angeles en 1992, l'écrivain plonge au coeur de l'autre Amérique. Celle de la violence, des tensions ethniques et des laissés-pour-compte.

http://www.telerama.fr